Signaux Web Essentiels : Nouveau facteur SEO en 2021

Google modifie son algorithme de recherche pour introduire un nouveau signal de classement qui sera déployé en 2021.

Ce nouveau facteur de classement va combiner des métriques visant à mesurer l’expérience utilisateur ou encore appelée expérience de page par Google. Ces métriques portent le nom de Signaux Web Essentiels (Core Web Vitals).

Google donnera un préavis de six mois aux propriétaires de site web avant sa mise en ligne. Ce facteur de classement ne sera appliqué qu’on 2021.

Qu’est-ce que la mise à jour de l’expérience de la page de Google?

Google ne cesse d’améliorer son engin de recherche afin de présenter une meilleure expérience utilisateur et d’offrir un contenu riche et pertinent à ses internautes.

C’est pourquoi Google a introduit dans son algorithmes plusieurs métriques pour mesurer l’expérience utilisateur au fil du temps. Notamment, la vitesse de chargement de page et la convivialité mobile qui sont des facteurs de classement à ne pas négliger aujourd’hui. 

Cette année, Google a annoncé qu’il passait à un autre niveau. Il prévoit changer la façon dont ils classent les pages sur ses résultats de recherche en introduisant d’autre métriques de classement toujours en lien avec l’expérience de la page.  Il s’agit d’une combinaison de métriques appelé Sigaux Web Essentiel (ou Core Web Vitals en anglais). Ces signaux visent à mesurer à la fois la vitesse, la réactivité et à la stabilité visuelle des pages.

Google a commencé à mesurer les sites web et un rapport a été créé dans Google Search Consol que les propriétaires de sites web peuvent consulter. Cependant, Google n’a pas encore appliqué son algorithme de classement qui prend en charge les signaux web essentiels. Le déploiement est reporté pour l’année 2021 à cause de la crise de la Covid-19. Google a annoncé qu’il va donner un préavis d’au moins six mois avant sa mise en ligne. 

Ce préavis aidera les webmasters à se familiariser avec les métriques Core Web Vitals et adapter leurs sites web.

 Quels sont les Signaux web Essentiels?

Google a présenté les Signaux web Essentiels comme un moyen d’unifier et de rationaliser tous les pratiques sur les signaux d’expérience utilisateur qui a ajouté son algorithme de classement au fil des ans. 

Une bonne expérience utilisateur comprend de nombreuses facettes, mais Google a identifié trois éléments fondamentaux que chaque site devrait posséder:

  • Expérience de chargement : Google utilise la métrique « Largest Contentful Paint» (LCP) pour mesurer la vitesse de chargement perçue par l’utilisateur. Le LCP marque le moment où le contenu principal de la page est complètement chargé. 
  • Interactivité: Google utilise la métrique «First Input Delay» (FID) pour mesurer comment les utilisateurs peuvent interagir avec la page. Le FID mesure des éléments tels que la réactivité de la page et constitue la mesure la plus quantifiable de la façon dont l’utilisateur se sent lorsqu’il tente de naviguer et d’effectuer des actions sur la page. 
  • Stabilité visuelle: Google utilise la métrique «Cumulative Layout Shift» (CLS) pour mesurer la stabilité de la mise en page. En d’autres termes, dans quelle mesure la mise en page change-t-elle de manière inattendue pour l’utilisateur.  

Comment mesurer les signaux web vitaux ?

La majorité des outils de développement populaires de Google peuvent désormais être utilisés pour mesurer Core Web Vitals.

Vous pouvez mesurer les signaux web essentiels de votre site avec les outils suivant :

  • Lighthouse: téléchargez l’extension Lighthouse pour Chrome
  • PageSpeed ​​Insights: visitez l’outil PageSpeed ​​Insights et exécutez un rapport comme d’habitude. Les nouvelles métriques Core Web Vitals figureront bien en évidence en haut de votre rapport. 
  • Extension Chrome Web Vitals: Google a créé une extension complète dédiée à vous aider à mesurer LCP, FID et CLS sur vos pages Web. Téléchargez l’extension Web Vitals pour Chrome .  
  • Google Search Console (GSC): le rapport “Core Web Vitals” (En français Signaux Web Essentiels) de GSC regroupe les performances par état, type de métrique et type d’URL. 

Exemple de test avec Lighthouse.

Quels sont les signaux d’expérience utilisateur déjà déployé par Google ?

Les signaux web essentiels ne sont pas les seuls facteurs qui entreront dans le nouveau facteur de classement de l’expérience de page de Google. Il intégrera également des signaux d’expérience de page existants tels que:

  • Convivialité mobile: Annoncée en 2015, la convivialité mobile est un signal de classement qui donne la priorité au contenu facile à afficher sur les appareils mobiles. Vous pouvez tester ici si votre page est adaptée aux mobiles . Vous pouvez également surveiller la convivialité mobile dans Google Search Console.
  • Navigation sécurisée: les webmasters doivent résoudre les problèmes de sécurité rencontrés sur leur site, auxquels ils peuvent accéder dans le rapport sur les problèmes de sécurité de Google Search Console. Les problèmes de sécurité incluent les logiciels malveillants, les pages trompeuses, les téléchargements nuisibles et les téléchargements inhabituels. 
  • Sécurité HTTPS: HTTPS / Transport Layer Security est un léger signal de classement qui a moins de poids que les signaux de qualité du contenu, mais les webmasters devraient migrer toutes leurs pages vers HTTPS, non seulement parce que cela pourrait aider avec les classements, mais parce que c’est plus sûr pour les visiteurs.  
  • Consignes relatives aux interstitiels intrusifs (Pop-up): les webmasters doivent éviter d’afficher des fenêtres contextuelles qui couvrent le contenu principal d’une page, d’afficher des interstitiels autonomes que l’utilisateur doit ignorer avant d’accéder au contenu principal.

Quelle est l’importance de l’expérience utilisateur par rapport aux autres facteurs de classement?

L’expérience de la page est moins importante que d’avoir un contenu pertinent de haute qualité. Selon les propres mots de Google , “Nous priorisons les pages avec les meilleures informations dans l’ensemble, même si certains aspects de l’expérience des pages sont inférieurs à la moyenne.”

Qu’est-ce que cela signifie pour vous? Cela signifie que si votre contenu est d’une qualité et d’une pertinence similaires à celles d’un concurrent, mais que ce concurrent a de meilleures mesures d’expérience de page, la page du concurrent surclassera probablement mieux que la vôtre. 

Comment optimiser l’expérience de la page?

Bien que Google ne lance pas son nouveau facteur de classement de l’expérience de page avant l’année 2021, c’est une bonne idée de commencer à se préparer maintenant.

Google suggère le flux de travail suivant pour l’optimisation de l’expérience de la page:

  1. Ouvrez votre rapport Core Web Vitals dans Google Search Console pour identifier les groupes de pages qui nécessitent une attention particulière. Concentrez-vous d’abord sur les URL de la catégorie « médiocre », puis « à améliorer». 
  2. Une fois que vous avez une bonne compréhension des pages qui nécessitent le plus d’attention, exécutez ces pages via PageSpeed ​​Insights pour diagnostiquer des problèmes spécifiques contribuant à de mauvaises métriques Core Web Vitals que vous devez résoudre.
  3. Exécutez ces pages via un audit Lighthouse ou utilisez l’extension Chrome Web Vitals pour obtenir des conseils plus pratiques sur ce que vous devez encore corriger. 

Google nous donne également les meilleures pratiques d’expérience de page telles que:

  • Réduire la taille de chaque page à moins de 500 Ko (page + toutes les ressources).
  • Gardez le nombre total de ressources par page à moins de 50 (idéal pour les mobiles).
  • Envisagez de mettre en œuvre AMP, qui peut résoudre de nombreux problèmes de chargement de page sur les mobiles et les ordinateurs de bureau.