Comment choisir des mots clés intéressants et accessibles ?

Comment choisir des mots clés intéressants et accessibles ?

Choisir les mots clés que l’on veut viser lors de notre campagne SEO n’est pas toujours évident. Instinctivement, on pense que les meilleurs mots clés sont ceux qui sont les plus tapés, et donc, ceux qui nous rapporteront le plus de trafic. Pourtant, les choses ne sont pas si simples. Bien au contraire ! Il y a plusieurs facteurs très importants à prendre en compte lorsque l’on doit définir une stratégie pour notre référencement naturel, et c’est parfois un vrai casse-tête pour un consultant SEO. Voici les critères à prendre en compte pour trouver les meilleurs mots clés à viser pour référencer votre site internet.

1- Il faut qu’ils reflètent le contenu que vous proposez

Cela paraît évident, pourtant nous serions facilement tentés de choisir des mots clés qui ne définissent pas exactement les produits ou services que nous proposons pour avoir plus de trafic. Hors, cela est une grave erreur à ne surtout pas commettre ! Si vos prospects potentiels tapent un mot clé, c’est qu’ils cherchent quelque chose de bien précis. Arrivés sur votre site, ils verront que vous n’êtes pas ce qu’ils recherchaient et repartiront aussitôt. Vous aurez un taux de conversion absolument nul et ce n’est clairement pas le but. Choisissez plutôt un mot clé qui définit vraiment votre activité, quitte à ce que ce soit plus difficile à atteindre car sur le long terme, les résultats seront meilleurs.

2- Se concentrer sur ce que les prospects tapent vraiment

C’est un deuxième point important à prendre en compte. Au prime abord, nous pensons tous que les meilleurs mots clés sont les plus logiques. Ceux qui ne contiennent pas de faites d’orthographe ou de mauvaises tournures. Pourtant, les gens ne font pas forcément attention à ce genre de détails lorsqu’ils tapent une recherche dans Google, et souvent ils font beaucoup de fautes. Il ne faut donc pas viser les mots clés que VOUS auriez tapés, VOUS, en tant que professionnel dans votre domaine, mais plutôt vous adapter à votre cible. Pour cela il existe divers outils sur internet pour savoir le nombre de recherches mensuelles pour une requête.

3- Viser des mots clés accessibles

C’est une troisième erreur que les novices auraient tendance à faire : choisir un mot clé carrément impossible à atteindre. Il est bien d’avoir de l’ambition et de se mettre en tête des objectifs. Mais il y a certaines requêtes qui ont tellement de concurrence, et où l’argent mis en jeu est tellement important, qu’il ne faut pas espérer atteindre la première page sauf si vous y investissez des millions. En effet, certains secteurs sont totalement monopolisés par des grandes firmes qui font déjà du SEO depuis plusieurs années. Avec un nouveau site qui n’a aucune force, c’est peu probable d‘arriver à leur passer devant un jour. Il est préférable de choisir des mots clés moins concurrentiels ou de longue traîne pour faire venir du trafic sur votre site. Par exemple, si vous vendez des chaussures pour femme, ne choisissez pas les mots clés « chaussures femme » mais ajoutez-y par exemple une géolocalisation ou un style particulier : « bottines femme en cuir marron Paris » peut par exemple être beaucoup plus facile à atteindre, bien que moins tapés…

4- Faites appel à un consultant SEO

Quoi qu’il en soit, mettre en place une stratégie SEO n’est pas quelque chose qui s’improvise. Il faut avoir de l’expérience et des compétences très précises pour réussir à faire monter un site sur le moteur de recherche. Il est mieux de léguer cette tâche à quelqu’un, car seul, à moins d’avoir un business dans une niche très peu exploitée, il est peu probable que vous atteigniez la première position tant recherchée. Vous pouvez par exemple prendre contact avec hello-webmarketing.fr qui sont spécialisés dans le référencement web et la création de sites internet.